Bolingo! pour quoi faire?

L’association vient en aide aux orphelins du quartier de Lemba de Kinshasa en République Démocratique du Congo (RDC) en finançant le fonctionnement général des orphelinats : alimentation, habillement, scolarité des enfants et soins médicaux entre autres.

Soutenir ces enfants parmi les plus défavorisés, c'est participer au développement d'une RDC plus juste, peut-être moins violente et in fine apaisée. Soutenir ces enfants, c'est aussi prendre ses responsabilités et contribuer activement à la mise en oeuvre des droits de l'Homme : tous les enfants ayant le droit à l'éducation, à l'accès au soins, à l'alimentation et à la dignité.

L'association a de nombreux projets : création d'un potager pour éduquer les enfants et améliorer leur alimentation, création de nouveaux partenariats avec des structures médicales pour faciliter la prise en charge médicale des enfants,...

Aidez-nous à les réaliser !

Pourquoi intervenir en République Démocratique du Congo?

La République Démocratique du Congo est un des quarante-sept pays les moins avancés socio-économiquement selon l'Organisation des Nations Unies (ONU) avec un Indice de Développement Humain de 0.435 (rapport 2016 sur le développement humain) et un niveau de pauvreté supérieur à 60% (estimation nationale recensée par la Banque Mondiale). Elle recèle pourtant un fort potentiel économique et humain, avec une population de près de 78 millions d'habitants et d'importantes ressources naturelles.

Malheureusement, les enfants sont trop souvent les premières victimes de la pauvreté et des conflits, a fortiori, dans les orphelinats.

Selon l'Organisation Non Gouvernementale (ONG) Save The Children et l'UNICEF (agence des Nations Unies spécialisées dans la protection des enfants), la République Démocratique du Congo est un des pires pays dans lequel grandir.

Quelques chiffres : un enfant sur cinq décède avant son cinquième anniversaire de maladie "évitables" en raison de la faiblesse du système de santé ; 43% des enfants de RDC, soit 5,6 million, montrent des signes de malnutrition (rachitisme) dont 2 million souffrent de malnutrition sévère ; 38% des enfants entre 5 et 14 ans sont forcés de travailler. Par ailleurs, en raison du conflit et du déplacement de population, les enfants sont de plus en plus victimes de traffic et de violence.

Selon un rapport de World Vision datant de 2012, il y avait en 2009 8.4 million d'enfants orphelins ou vulnérables. 91% de ces enfants ne recevaient aucun soutien, et seulement 3% un soutien médical. Des 50 000 enfants des rues recensés en RDC, 20 000 se situaient à Kinshasa. En raison de l'évolution démographique, il était estimé que leur nombre augmenterait dans les années 2010.

Le manque d'informations actualisées sur la situation des enfants en orphelinat est symptomatique du manque d'attention porté à ce sujet.

Pourquoi ces orphelinats en particulier ?

Jupiter Bokondji n'a pas eu besoin de rapport de l'ONU pour se rendre compte des besoins des orphelinats de son pays. Celui qui a eu la chance de grandir dans un milieu privilégié, décide de s'engager pour les orphelinats de son quartier. Il contribue matériellement afin de couvrir l'ensemble des besoins primaires des enfants, et moralement. Toujours à l'écoute, il fait tout son possible pour motiver les enfants à étudier et à sortir de la pauvreté.

Jupiter a su créer une relation de confiance avec les enfants et leurs accompagnants, lui permettant de prendre part activement au fonctionnement des orphelinats. Mais un homme seul ne peut accomplir ce que peuvent accomplir 100 personnes. Or, les besoins des orphelinats et de leurs jeunes pensionnaires sont immenses... C'est pourquoi Denise et Jupiter ont décidé de créer l'association Bolingo! et de partir à la recherche de nouveaux soutiens.

Et du point de vue de droit ?

L'action de l'association se déroule dans le cadre du droit international et français. La déclaration de création de l'association telle que publiée au Journal Officiel français se trouve ici. Par ailleurs, les principes fondateurs de l'association se basent sur : la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par les Nations Unies en 1948 et la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies adoptée en 1989.

Pour nous joindre plusieurs options :

  • Nous écrire : Association Bolingo! 11 rue de la Liberté 92150 Suresnes
  • Nous téléphoner : +33766511755 (France) ou 00 243 898 925 923 (Kinshasa)
  • Nous écrire : contact@bolingo.info